Vivre ou exister   Leave a comment

Oiseau

Vivre demande une réelle conscience de sa présence. Cela fait en sorte qu’en nous levant le matin, bien que le soleil se lève sans notre aide, nous sommes de la lumière qui apporte un éclairage sur ce que nous vivons, nous sommes notre propre maître et notre propre élève. Il existe des personnes indépendantes et d’autres ont appris à vivre leur liberté.

Vivre c’est accueillir avec bonheur le silence, c’est de reconnaître sa propre simplicité afin de ne plus paraître, mais être.

Vivre c’est aussi accueillir des émotions très fortes, ressentir de la joie, de la peine, de la passion ou de la colère. Les accueillir et non, les fuir, afin de ne plus lutter, mais de jouer avec celles-ci, pour en faire une prise de conscience puis s’en libérer. La personne qui cesse de prendre et de garder pour soi découvre que son corps n’est plus une prison.

Vivre, c’est avant tout créer son chemin de vie, c’est risquer des voies de passages inconnues, c’est accueillir la peur et en saisir le sens, la portée et l’enseignement, puis comme on referme ont franchi le seuil de ses certitudes, faire le pas en avant.

Exister par imitation ne peut mener qu’à nous enfermer dans nos propres limitations.

Je nous souhaite de vivre une autre belle journée.

 

Une chanson du groupe Harmonium – Lumière de vie

Lumière de nuit mon seul point d’appui

Tu tournes autour de la terre en portant l’infini

Lumière d’esprit comme je suis petit

Réveille-moi comme au dernier jour de ma vie

Lumière du jour parle-moi, c’est ton tour

Tu fais tourner la terre et moi, je cherche autour

Lumière d’amour comme le temps est court

Trop court pour retrouver la nuit en plein jour

 

Quand la rosée fait des étincelles vous êtes si belles

Comme le matin qui s’éveille s’émerveille

Je vous aime toutes les deux

 

Lumière de vie mon seul point d’envie

C’est naître à la lumière et puis en faire partie

La nuit, le jour parle-moi d’amour

Assez pour éclipser les deux pour toujours

Pour faire une nouvelle lumière eux messagers solitaires

Se sont retrouvés et se sont liés ensemble

Comme sortis de nos ventres ils ont la couleur des années

Gris comme la cendre blanc comme l’éternité

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci

 

 

 

 

Publié 6 novembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :