Le moine aux larmes   Leave a comment

ImAGE encens

Un certain moine me raconta, lorsque j’étais novice, l’histoire d’un frère. Il était un jour étendu en prière devant un autel, et le Seigneur le gratifia si largement du don des larmes qu’il en mouilla tout le sol.

Il naquit alors en son cœur (c’était, comme il s’avéra par la suite, sous l’influence du diable) un vain sentiment de gloriole, au point qu’il se disait à lui-même intérieurement : « Ah, si seulement quelqu’un pouvait voir quelle grâce m’est échue ! »

Aussitôt celui qui lui avait inspiré cela se montra, se tint de côté près de lui, et contempla ses larmes avec la plus grande sympathie.

Or il apparut sous la figure d’un moine noir. Levant les yeux, à cause de son effroi intérieur, tout autant qu’en raison de la noirceur de l’habit, le moine en prière reconnut que c’était un diable, l’instigateur de son mouvement d’orgueil ; et alors, celui qu’il avait appelé par sa vanité pécheresse, il le chassa par la vertu et à l’aide du signe de la croix.

En raison de dangers de cet ordre, il est enjoint par Dieu à ceux qui prient d’aller dans leur cellule et de refermer la porte derrière eux, en d’autres termes, de se tenir à l’écart de la louange humaine.

Hermann Hesse

Une pièce musicale de Hildegard von Bingen interprétée par Alexandra Marisa Wilcke – O dulcis Divinitas

 

Publié 23 juin 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :