Une rencontre sans déplacement   Leave a comment

service public

Certains disaient de lui qu’il était fou. Pour vous dire vraiment ce que j’en pense, je m’en fou.

Il a une vision du monde qui est diamétralement différente. Et c’est cette singularité qui m’a toujours souri.

Par exemple, il ne se voit pas dans une dualité où nous sommes actifs par moment et inactifs dans d’autres.

Il se plait à rappeler que même si nous avons l’impression de nous déplacer en voiture, en train, en avion ou en marchant, nous sommes toujours à l’endroit ou nous existons, car nous sommes restés ce que nous sommes malgré le mouvement et le chemin parcouru.

Il aime ainsi nous amener à porter une attention non pas sur ce qui est éphémère et externe à l’humain, par exemple le mouvement ou les activités, mais, à redécouvrir ce qu’est notre nature propre, par delà ces activités et ces mouvements.

En aimant l’autre, en faisant des rencontres, nous ne devrions pas seulement accorder une attention aux gestes que nous partageons, puisque derrière cet accueil, il y a à relier ce qui est intangible et unique.

Il y a des rencontres ou nous laissons les différences flotter et nous devenons sans lieux.

Une chanson de Mariee Sioux – Wizard Flurry Home

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 1 octobre 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :