Aimer ce qui est – Vers la fin de la souffrance   Leave a comment

ImAGE plumes

Personne d’autre que toi ne peut faire ton bonheur et tu trouves cela difficile parce que tu es persuadé que c’est le boulot de l’autre de t’aimer et de te rendre heureux quand tu en es incapable toi-même : Je n’y arrive pas … Fais-le, toi.

*

Rien d’extérieur à vous ne peut vous apporter ce que vous cherchez.

*

Tant que vous supposerez que quelque chose ou quelqu’un d’autre est responsable de votre souffrance, la situation restera sans espoir. Vous serez à jamais dans le rôle de la victime et votre souffrance sera votre paradis. Ramenez la vérité à vous-même et conquérez votre liberté.

*

Personne ne peut me faire de mal, c’est une tâche qui m’appartient.

*

1 Est ce que c’est vrai?

2 Pouvez-vous absolument savoir que c’est vrai?

3 Comment réagissez-vous, que se passe-t-il, quand vous croyez cette pensée?

4 Que seriez-vous sans la pensée?

Et

Retournez l’affirmation et trouvez trois exemples authentiques, précis, de la façon dont le retournement est vrai dans votre vie.

Byron Katie dans Aimer ce qui est – Vers la fin de la souffrance

 

Une pièce musicale de Genesis interprétée par Micol Arpa – Firth of fifth

Publié 10 novembre 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :