La carte de visite

nous sommes unique

Keichu, le grand Maître du Zen de l’ère Meiji, avait la charge de la cathédrale de Tofuku, à Kyoto. Un jour, le gouverneur de Kyoto voulut le voir. Son serviteur présenta à Keichu la carte du gouverneur, où on lisait : Kitagaki, Gouverneur de Kyoto.

— Je n’ai rien à faire avec cet homme, dit Keichu. Dis-lui de me laisser en paix.

Le serviteur fit la commission à son maître, qui dit : — C’est ma faute.

Puis, avec un crayon, il biffa les mots : Gouverneur de Kyoto et renvoya son serviteur chez Keichu.

— Oh ! dit celui-ci en regardant la carte. Je serai heureux de voir cet homme.

Paul Reps dans le Zen en chair et en os

Deux pièces musciales de Damien Rice interprétée avec Cantus Domus (It Takes a Lot to Know a Man) | One To One

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s