Lâcher-prise et être

ImAGE danse

Pour revisiter le détachement et le lâcher-prise, rien de mieux que de valider certaines questions naïves que l’on préfère ignorer.

Par exemple :

Quelle est la croyance qui nous définit pleinement?

Quelle est le chagrin ou la peine qui résume notre vie?

Quel est l’amour le plus important?

Comment sera fait le demain qui donnera le plus d’espoir?

Quel est le projet ou la création qui nous définit?

Quelle est la peur qui nous effraie le plus?

Dans les faits, nous ne pouvons pas nous résumer par des événements vécus, en positif ou négatif, ni par la portée de nos pensées, et encore moins par l’importance de nos attachements.

À chaque jour, nous faisons le plein de bagages avec de nouvelles expériences, de nouveaux états de conscience, qui finissent par nous amener à nous départir de certaines bribes de ce que nous étions.  Ces bribes s’envolent dans la nuit de l’oubli comme lambeaux d’un vêtement qui a fait son temps.

En fait, on a parfois l’impression que nous n’avons rien à remplacer, comme si tout arrive à point et s’installe comme il se doit.

Nous avons peut-être juste besoin de lâcher-prise et être ce qui est.

Une chanson de ZAZ – Si jamais j’oublie

Les paroles sur https://greatsong.net/PAROLES-ZAZ,SI-JAMAIS-JOUBLIE,1765269.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s