Le paradoxe des alternatives

poser_ses_valises

Ce qui est fascinant avec le développement des marchés de notre société de consommation, c’est la multiplication des produits qui sont offerts. Là ou à une époque il y avait 15 sortes de sauce dans une épicerie, aujourd’hui on en compte une centaine. L’offre s’est diversifiée aussi dans la section des légumes et les fruits, des produits ménagers et je vous fais grâce de l’évolution technologique des appareils électroniques.

Vous voulez voyager, c’est fini l’époque où il fallait compter sur un choix de 20 destinations. Regardez autour de vous, il existe une diversité incroyable de nouveaux produits qui s’offrent à bonifier votre style de vie. On vit certainement dans une époque où il n’y a jamais eu autant de choix préfabriqués.

Est-ce mieux, est-ce pire? Je suis, ni pour ni contre, bien au contraire. L’esprit humain à cette capacité de créer ce qui correspond à son besoin. La différence est dans diminution du fait à la maison et l’augmentation de produits préfabriqués.

On pourrait croire que le choix rend heureux. Cela est vrai jusqu’à un certain seuil. Trop c’est comme pas assez. Un éventail de choix trop grand implique d’adapter notre besoin au produit, et non l’inverse. Bizarrement, il se crée un paradoxe des alternatives, une sophistication du besoin en fonction de la réponse offerte. C’est ce qui explique que l’abondance de choix nous fige. Il faut mesurer l’adéquation entre nous et le produit, développer de notre niveau de connaissance, apprendre à gérer notre gestion du risque et nos attentes de rentabilité (coût versus satisfaction).

Que faire ? Réfléchissez bien avant de vous procurer le produit préfabriqué que vous souhaitez acquérir en ayant à l’esprit que vous ne ferez rarement le choix optimal.  Et pour me réapproprier une capacité d’agir sur ces besoins, j’aime faire par moi-même, que ce soient les repas, les boissons, la déco, la récolte, etc.  Il est toujours possible de développer des besoins à notre mesure.

Une chanson de Pink Floyd – Welcome to the Machine

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/257951.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Une réflexion sur “Le paradoxe des alternatives

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s