Confidences d’Hubert Benoit

Mon corps est entretenu par des processus dont l’ingénieuse complexité dépasse toute imagination. Après une blessure, il est reconstruit. Par quoi? Par qui? La notion s’impose à moi d’un Principe infatigable et amical qui me crée sans cesse de sa propre initiative

*

Si vous voulez voir la Parfaite Voie manifestée,

Ne concevez de pensée ni pour elle ni contre elle.

Opposer ce que vous aimez à ce que vous n’aimez pas,

Voilà la maladie de l’esprit.

*

Le vrai gourou n’est pas loin, il est devant nos yeux et nous propose sans cesse son enseignement : c’est la réalité telle qu’elle est, c’est notre vie quotidienne

*

N’essayez pas de chercher la vérité,

Cessez simplement de vous attacher à des opinions.

Ne vous attardez pas dans le dualisme.

*

Lorsque nulle discrimination n’est faite entre ceci et cela,

Comment une vision partiale et préconçue surgirait-elle ?

*

Si vous désirez parcourir le chemin du Grand Véhicule,

N’ayez aucun préjugé contre les six objets des sens.

*

Gain et perte, justice et injustice,

Qu’ils disparaissent une fois pour toutes !

*

Tout est vide, lucide, et porte en soi un principe d’illumination;

Il n’y a pas de tâche, pas d’effort, pas de gaspillage d’énergie.

Voici où l’imagination ne parvient pas à évoluer.

*

En n’étant pas deux, tout est le même,

Et tout ce qui existe s’y trouve compris. »

*

Que cherchez-vous sans cesse dans la maison du voisin ?

Hubert Benoit dans La doctrine suprême selon la pensée Zen

Une pièce musicale de Ron Carter – The Shadow Of Your Smile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s