Un souffle d’interdépendance

Sans le désir de réaliser, nous serions inertes.

Sans la douleur, nous n’aurions pas besoin des autres.

Sans le désir de trouver du sens, nous ne pourrions pas avoir cette capacité d’accueil nous permettant de nous laisser guider par les étoiles.

Sans inspiration, nous ne serions pas capables d’expirer ce qui nous habite.

Sans la perception d’un passé et d’un futur, nous n’aurions pas la conscience du temps qui passe.

Sans les épisodes de malheur, nous n’aurions pas besoin de chercher chez l’autre le réconfort.

Sans la perception d’être distinct des autres, nous n’utiliserions pas des mots pour nous expliquer.

Sans les catastrophes, qu’elles soient sous forme de séisme, d’épidémie ou de guerre, nous n’aurions pas de point de bascule pour évoluer.

Sans la mort, nous ne connaîtrions pas le désir de vivre.

Sans l’interdépendance, nous n’aurions pas conscience qu’il doit exister dans le langage des mots tels que et ou sans. Il n’aurait qu’Un.

Une chanson de U2 – One 

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/243349-u2-one.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s