La tristesse

ImAGE tête ennuagée

Nous la voyons souvent autour de nous, il peut même nous arriver de la vivre. La tristesse est une perte de vision, un regard embué entraînant une perte de capacité de vivre.

Lorsque nous sommes submergés par la tristesse, le temps s’écoule différemment, elle nous amène dans les voies de contournement.

Nous savons tous que le fleuve du temps passe à travers l’humain et selon notre humeur, nous trouvons qu’il passe trop rapidement ou trop lentement.

La tristesse nous amène sur le bas-côté et la vie se met à tourner en rond, à stagner. Même s’il est évident que le temps cosmique s’écoule à la même vitesse pour tous les humains, la perception du temps varie selon chacun d’eux.

La tristesse est une émotion salutaire tout comme la joie. Elle permet d’évacuer. Elle nous permet de naviguer dans nos peurs et nos vulnérabilités.

Elle doit avoir un début et une fin, tout comme une escale, et ne pas devenir un rythme de vie, une fuite de la réalité.

Comme tout ce qui entraine une fuite de la réalité, un décalage par rapport au vécu quotidien, la tristesse crée de la dépendance. En ce sens, comme les autres formes de dépendance, elle s’en va lorsque nous avons compris ce qu’elle devait nous enseigner.

Une pièce musicale de Chopin  avec Lang Lang Estudio No 3, dur Op10 Tristesse

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2021 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

5 réflexions au sujet de « La tristesse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s