La vie change

Tapis de souris mandala

La vie qui animait la ville s’est tout à coup arrêtée. Le mois de mars 2020 va rester dans nos mémoires comme le début d’un grand changement.

Je suis de ceux qui n’ont jamais cessé de travailler, et le premier 6 semaines fut des jours de travail de 12 heures. Il y avait tant à faire pour s’assurer que les personnes qui perdaient leurs emplois ou leurs revenus puissent recevoir une aide. Nous avons créé de mesures, des programmes.

Lorsque je prenais des pauses, je sortais marcher dans la ville déserte et tout semblait irréel. Le silence avait repris ses droits. Une nouvelle façon de marcher la ville.

Un jour en début mai, je me suis rendu compte que je ne faisais que travailler et tenir le blogue. D’ailleurs, écrire pour moi fut salutaire.

Puis, en juillet, je suis nommé pour aller diriger un organisme gouvernemental dans une autre ville. Un nouveau défi, de nouvelles tâches et cela dans un environnement où les bureaux sont vides, les travailleuses et travailleurs en télétravail.

Lorsque je revoyais les personnes qui me sont chères, nous devions garder nos distances, éviter tout contact. Une nouvelle façon d’exprimer nos sentiments.

Puis, une grande amie qui décède car elle n’a pu recevoir le traitement dont elle avait besoin. Elle est morte sans ses proches, sans que je puisse lui dire combien elle m’avait aidé de ses sages conseils. Elle était une personne résiliente et non violente, qui m’avait fait comprendre que lorsque l’on aime vraiment, on n’entretient par la souffrance. Il n’y a aucun lien d’amitié ou familiale qui justifie qu’on alimente la souffrance. Aimer c’est aussi prendre ses distances et souhaiter tout le bonheur à l’autre.

Elle est partie probablement avec sa paix résiliente et ma gratitude avec comme dernière étreinte les murmures de nos pensées.

Nous avons tous vécu de nombreux changements au cours des derniers mois. Chacun, à notre façon, nous avons eu à nous mesurer aux contraintes, aux nouvelles façons de faire et tenter de soutenir ce grand travail collectif visant à préserver du virus, nos voisins, nos connaissances, les personnes plus vulnérables de notre société. La tentation de critiquer ce que l’on nous impose et la volonté d’aider toujours en lutte.

Pour l’une des rares fois dans l’histoire, les humains ont décidé de ne pas prioriser l’économie au détriment de la santé. C’est probablement le plus grand changement que notre humanité aura vécu. Et ce n’est pas un complot.

Une chanson de Grand Corps Malade · Confiné

Les paroles sur https://genius.com/Grand-corps-malade-confines-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2021 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s