L’esprit des Amérindiens

Terre Mère, enseigne-moi ma parenté

Avec le Faucon, le Cygne et la fleur,

Avec l’aveuglante lumière du soleil et l’obscurité du tertre,

Le vent du désert et les pluies fines du matin.

Apprends-moi le langage

Des créatures qui chantent pour moi,

Pour que je puisse réaliser à quelle cadence

L’infinité des enseignements se donne à moi, dans l’harmonie.

Montre-moi comment respecter

L’Espace Sacré de chacun

En me fondant doucement dans le tout,

Pour répondre à l’appel de l’oiseau de nuit.

Des brumes tropicales aux glaciers,

Aux vagues rugissantes de l’océan,

Et dans chacun des grains des sables du désert,

Ta beauté est présente à jamais.

Ô Mère de tous les règnes,

Laisse-moi déclarer mon amour pour ma famille,

Depuis les baleines qui vivent au plus profond des océans

Jusqu’aux grands oiseaux qui volent haut dans le ciel.

Élargis ma vision limitée

Jusqu’à ce que je connaisse en vérité

La mission de ceux à qui je suis Reliée

Et les bénédictions qu’ils accordent.

 

Jamie Sams dans Au cœur de la sagesse amérindienne : L’esprit d’harmonie des Amérindiens à travers les cycles lunaires

Une pièce musicale de Florent Vollant – NENANTUAPMANAN

2 réflexions au sujet de « L’esprit des Amérindiens »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s