Un hobbit

maison Hobbit

Au fond d’un trou vivait un hobbit. Non pas un trou immonde, sale et humide, rempli de bouts de vers et de moisissures, ni encore un trou sec, dénudé, sablonneux, sans rien pour s’asseoir ni se nourrir : c’était un trou de hobbit, d’où un certain confort.

*

Un livre c’est la naissance d’un voyage, le tracé d’un itinéraire.

*

Qu’entendez-vous par là ? dit-il. Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou que vous vous sentez bien ce matin, ou encore que c’est une journée où il faut être bon ?

*

Quand on cherche, on trouve généralement quelque chose, mais ce n’est pas toujours exactement ce qu’on voulait. Ce fut ce qui se passa en

l’occurrence.

*

Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie.

*

Vous êtes une personne très bien, monsieur Baggins, et je vous aime beaucoup ; mais vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde.

*

« Bonne chance ! crièrent-ils, où que vous alliez, jusqu’à ce que vos aires vous reçoivent à la fin du voyage ! »

C’est la formule de politesse en usage chez les aigles.

« Que le vent sous vos ailes vous porte où le soleil fait route et où la lune chemine ! » répondit Gandalf, qui connaissait la réponse convenable.

John Ronald Reuel Tolkien dans Bilbo le hobbit

Une pièce musicale The Hobbit, Main Theme

2 réflexions au sujet de « Un hobbit »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s