Pour ne pas s’éteindre

Parce qu’elle découvre un jour une terre qui « vibre comme elle » Lucie, jeune valaisanne de St-Maurice, décide de changer de vie. En quête du « vivant », du « vrai », elle trouve dans la céramique d’abord, le vitrail ensuite, un ancrage. Mais c’est le chant grégorien qui va lui ouvrir la dimension qui lui manque encore. En avril 2017, à 24 ans, elle quittera tout, pour entrer dans un monastère cistercien.

Passe-moi les jumelles du premier décembre 2017, une émission de la Radio Télévision Suisse.

Une jeune artiste décide d’entrer dans les ordres

« Lucie ou la quête de la vraie vie » un reportage de Manuella Maury

Une jeune artiste décide d’entrer dans les ordres

2 réflexions au sujet de « Pour ne pas s’éteindre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s