La voie de la douceur

Il n’est pas toujours facile d’expliquer que la douceur est une des voies les plus importantes dans le parcours des humains. Elle s’adresse à la personne qui a peur et qui veut développer une plus grande capacité d’adaptation au monde.

On serait porté à croire que la force c’est avant tout une question de muscles, ou d’imposition de la volonté à l’autre, d’intensité de la parole ou de la virulence des mots. Pourtant, la plus grande force est la douceur.

Faire preuve de douceur, c’est exprimer sa capacité d’être authentique, de se lier à sa propre nature, c’est-à-dire d’aligner l’attention de l’esprit avec l’inclination du cœur. C’est œuvrer avec patience malgré le temps qui passe pour faire éclore ce qui est essentiel en nous, la capacité d’entraide et d’aimer. La force est dans la persévérance, la force est dans la résilience.

On serait porté à croire que l’énergie brute est plus présente chez les hommes que chez les femmes. La nature nous enseigne une autre perspective. Il nait plus d’hommes que de femme en raison de la composition des chromosomes. L’homme est plus fragile. Il est sujet à des maladies infantiles. Le ratio varie selon l’âge. De 0 à 50 ans, on compte en moyenne 105 hommes pour 100 femmes. À partir de 40 ans, ce rapport diminue de façon continue. Il atteint l’égalité entre les hommes et les femmes vers 60 ans. Le ratio continu à décroître lentement jusqu’à 70 ans, pour décroître rapidement par la suite, par exemple, il y a deux fois moins d’hommes que de femmes vers 90 ans, et il passe à 10 fois moins vers 100 ans et plus. L’espérance de vie plus élevée des femmes explique cet écart.

La force tout comme la douceur nécessitent de l’énergie. Ceux qui utilisent la douceur découvrent une puissance invisible qui est une richesse, une voie de guérison et d’accomplissement. Elle est ce qui tisse notre interdépendance, elle est un catalyseur de notre développement et de la consolidation de notre être.

L’histoire nous démontre que beaucoup de personnes ont tenté de s’approprier l’amour par la force, et cela malheureusement sans succès et beaucoup de douleurs. Ils avaient oublié de suivre avec leur cœur la voie de la douceur.

Une chanson de Marjo – Doux

Les paroles sur https://laboiteauxparoles.com/titre/83824/doux

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s