Nourritures silencieuses

Quand dans votre être ça grandit,

ça grandit comme un chant qui gronde,

et qui monte, et qui monte, et qui monte…

Alors vous entendez le choeur des anges

Et vous entendez chanter le grand Mantra,

Et l’univers tout entier qui vous dit :

Viens…Viens…Viens

Viens jouer, viens mourir.

Là jaillit le sentiment où tout est relié

Tout est relation vivante.

Il n’y a qu’un jeu infini de relations,

Le jeu cosmique des relations infinies,

La trame, le grand dessein, le grand plan,

Une fête des interdépendances

Des parties et du Tout,

Un jeu infini de relations vivantes

Où chaque relation

Est opportunité de révélation.

Yvan Amar dans Les nourritures silencieuses

Une pièce de musique de Vivaldi – Salve Regina – Andreas Scholl

2 réflexions au sujet de « Nourritures silencieuses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s