Archives du tag ‘Gandhi

En Inde avec Albert Londres   2 comments

AVT_Rabindranath-Tagore_6128

Naguère, une entrevue Gandhi-Tagore émut le pays immense. Mystérieuse, elle dura quatre heures. En longtemps l’on ne sut d’elle qu’une chose, c’est que Gandhi était partie sans avoir été prié de saluer la famille Tagore.

Entre le « mahatmadji » et le « gurudev », un orage avait éclaté. Gandhi, visionnaire, développa sa vision de l’Inde se retirant du monde. On jetait bas d’un coup toutes les conquêtes de la civilisation sur le temps, et de l’esprit sur l’ignorance. Plus de chemins de fer, d’écoles, de tribunaux, de médecins. L’Inde avec délire se replongeait dans le Moyen Âge. Désormais un seul instrument serait le sien : le « charka » (rouet).

Tagore rejeta du pied le rouet de Gandhi :

– Quelle idée vous faites-vous des destinées du peuple de l’Inde ? Est-ce en reculant que l’on gagne l’avenir ?

*

Grand drame, en vérité, que celui de l’Inde. Et nous n’en sommes qu’au prologue. C’est dans les yeux des hommes qu’il faut chercher le temps qu’il fera dans leur âme. Or les yeux des condottieri hindous sont chargés comme un ciel d’ouragan sous les tropiques.

Albert Londres dans En Inde

1922, Albert Londres est à Calcutta. Il découvre un  » Empire britannique  » où cohabitent des millions d’hindous, de chrétiens, de musulmans, de sikhs et de bouddhistes. Ce grand reporter se met à suivre le débats sur le revendications nationalistes de trois personnalités qui marquèrent l’époque : Gandhi, Nehru et le grand poète Tagore.

Une pièce musicale LES VOIX DE SILVACANE – Chants Carnatiques de l’Inde du Sud

Publié 27 août 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

L’éveil des humiliés   Leave a comment

C’est un mystère pour moi que des hommes puissent se sentir honorés par l’humiliation d’autres êtres humains.

*

Je suis un citoyen respectueux des lois ; si j’ai refusé d’obéir à l’ordre qui m’était donné, ce n’est pas par manque de respect envers l’autorité légale, mais en accord avec la loi supérieure qui nous gouverne: la voix de la conscience.

*

Un des éléments essentiels de l’enseignement devrait consister à apprendre aux enfants que, dans la lutte pour la vie, il est aisé de vaincre la haine par l’amour, le mensonge par la vérité, la violence par l’acceptation de la souffrance.

*

C’est pour lui un point clé: jeûner pour expier ses propres fautes et forcer les autres à réfléchir aux leurs.

*

Qu’est-ce donc que le temps? Si personne ne me le demande, je le sais bien; mais si on me le demande et que j’entreprenne de l’expliquer, je trouve que je l’ignore…Si donc le présent n’est un temps que parce qu’il est et devient un temps passé, comment pouvons-nous dire qu’une chose soit, laquelle n’a autre cause de son être, sinon qu’elle ne sera plus? De sorte que nous ne pouvons dire avec vérité que le temps soit, sinon parce qu’il tend à n’être plus.

*

L’amour est un mot à significations multiples, avec des conséquences sociales, religieuses et sentimentales: l’amour du travail crée les conditions pour que le travail devienne créateur de soi; l’amour de la nature fait que l’homme peut la respecter et la mettre en valeur; l’amour de soi fait que les êtres humains peuvent refuser la soumission; l’amour des autres forme la base de la vie en société.

Jacques Attali et Stéphanie Bonvicini dans Gandhi ou l’éveil des humiliés

Une chanson de Jean-Jacques Goldman interprétée par Génération Goldman – Famille

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/956814-jean-jacques-goldman-famille.html

Publié 5 mars 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

La prière du Mahatma Gandhi   Leave a comment

Le Mahatma est mort assassiné à Delhi le 30 janvier 1948, il y a 70 ans.

Une prière qu’il a partagé au cours de sa vie pour faire en sorte de rapprocher les gens de confessions différentes et réduire l’intolérance…

gandhi-peace-543

 

Prends ton sourire

Et donne-le à celui qui n’en a jamais eu

 

Prends un rayon de soleil

Et fais-lui percer les ténèbres

 

Découvre une source

Et purifie celui qui est dans la boue

 

Prends une larme

Et dépose-la sur le visage de celui qui ne sait pas pleurer

 

Prends le courage

Et mets-le au cœur de celui qui ne peut plus lutter

 

Découvre un sens à la vie

Et partage-le avec celui qui ne sais plus où il va

 

Prends dans tes mains l’Espérance

Et vis dans la lumière de ses rayons

 

Prends la bonté

Et donne-la à celui qui ne sait pas donner

 

Découvre l’amour

Et fais-le connaître à tous.

 

Une chanson de the Beatles – Because

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/247523.html

Publié 29 janvier 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Souvenir du Mahatma Gandhi   Leave a comment

gandhi-peace-543

Sa prière

Aide-moi à dire la vérité devant les forts, et à ne pas dire de mensonges pour gagner les applaudissements des faibles.

Si tu me donnes la fortune, ne me retire pas la raison.

Si tu me donnes le succès, ne me retire pas l’humilité. Aide-moi à toujours voir le revers de la médaille.

Ne me laisse pas inculper les autres de trahison, s’ils ne pensent pas comme moi.

Apprends-moi à aimer les gens comme moi-même. Ne me laisse pas tomber dans l’orgueil si je triomphe, ni dans le désespoir si j’échoue.

Rappelle-moi plutôt que l’échec est l’expérience qui précède le triomphe.

Apprends-moi que pardonner est un signe de grandeur et que la vengeance est un signe de bassesse.

Si tu me retires le succès, laisse moi des forces pour apprendre l’échec.

Si j’ai offensé des gens, laisse-moi la valeur pour m’excuser et, si les gens m’offensent donne-moi la valeur pour pardonner.

Si j’oublie de croire…surtout ne m’oublie jamais!

Mahatma Gandhi

Une chanson de U2 – One

Publié 27 novembre 2016 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Histoire du soulier   Leave a comment

Un jour, en montant dans un train, Mahatma Gandhi perdit une chaussure qui tomba sur la voie ferrée. Il fut incapable de la récupérer, le train commençant à avancer.
Au grand étonnement de ses compagnons de voyage, Gandhi enleva son autre chaussure et la lança près de celle qu’il venait de perdre.
A un passager qui lui demanda pourquoi il avait fait cela, Gandhi répondit en souriant :
« Le pauvre homme qui trouvera ma chaussure sur la voie ferrée trouvera la deuxième juste à côté et aura donc une paire de chaussures qu’il pourra utiliser. »

Voici un conte visuel qui s’inspire de ce fait vécu.  Histoire à partager sur le partage et l’ouverture à l’autre.

Publié 18 juin 2016 par dandanjean dans Contes, Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

MAHATMA GANDHI – 1869-1948   Leave a comment

Une prière qu’il a partagé…

gandhi-peace-543

 

Prends ton sourire

Et donne-le à celui qui n’en a jamais eu

Prends un rayon de soleil

Et fais-lui percer les ténèbres

Découvre une source

Et purifie celui qui est dans la boue

 

Prends une larme

Et dépose-la sur le visage de celui qui ne sait pas pleurer

Prends le courage

Et mets-le au cœur de celui qui ne peut plus lutter

Découvre un sens à la vie

Et partage-le avec celui qui ne sais plus où il va

Prends dans tes mains l’Espérance

Et vis dans la lumière de ses rayons

Prends la bonté

Et donne-la à celui qui ne sait pas donner

Découvre l’amour

Et fais-le connaître à tous.

Une chanson de Harry Manx – Crazy Love

Publié 31 janvier 2016 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

Jour de paix   Leave a comment

gandhi-peace-543

La règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents.

C’est une erreur de croire qu’il n’y ait pas de rapport entre la fin et les moyens, et cette erreur a entraîné des hommes considérés comme croyants à commettre de terribles crimes. C’est comme si vous disiez qu’en plantant des mauvaises herbes on peut récolter des roses.

Quand je désespère, je me souviens qu’à travers toute l’histoire, les chemins de la vérité et de l’amour ont toujours triomphé. Il y a eu des tyrans et des meurtriers, et parfois ils ont semblé invincibles, mais à la fin, ils sont toujours tombés. Pensez toujours à cela.

A chaque fois que vous êtes dans le doute, faites le test suivant : souvenez-vous de la personne la plus pauvre et la plus faible que vous ayez rencontrée dans votre vie et demandez-vous si ce que vous vous apprêtez à faire lui sera d’une quelconque utilité.

Mohandas Karamchand Gandhi

Une chanson Jour de paix

Publié 25 octobre 2015 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :