Archives du tag ‘lire

À chaque éveil   Leave a comment

ImAGE porte ciel

J’ai longtemps pensé que le monde est un livre et que le voyage permettait d’en tourner les pages une à une. Je croyais que ceux qui refusent de voyager ne font que regarder la reliure du livre du monde.

Pour qu’un déplacement se transforme en un voyage, la maigie de vivre et le rêve doivent l’habiter.

J’avais l’impression, comme beaucoup d’autres d’ailleurs, que le fait de vivre dans mon pays, dans mes affaires, dans mes meubles, me permettait d’exister. En regardant la fenêtre, je me disais parfois que voyager c’est vivre.

Rêver est le meilleur moyen de se perdre et de se retrouver en même temps. Toute vie peut devenir un voyage à travers le temps et l’espace. Il est possible de vivre un grand voyage par les voies de la lecture, par les voies de l’art, par les voies de la recherche ou par les pas sur la terre sacrée qui voyage elle-même dans l’univers.

Il est précieux de faire de chaque rêve un nouvel éveil.

Une chanson de Maxime Le Forestier et de Michel Rivard – Bille de verre

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 15 octobre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Lire et voyager   Leave a comment

Poursuite de mon périple à Paris pour y partager au fil des rencontres l’accent d’Amérique.

ImAGE lire

On oublie souvent que tout est là, ici et maintenant. Nous avons des attentes telles que nous cherchons ce que nous voulons au lieu de voir ce qui est.

Par exemple, est-il possible de voyager dans le temps? Oui

Est-il possible de parcourir les 1001 terres et mers? Oui

Est-il possible de dépasser les frontières de l’espace? Oui

Est-il possible de mieux connaître des gens différents de nous au point des les admirer? Oui

Les bibliothèques publiques, virtuelles ou personnelles, par leurs livres, offrent des multitudes de portes sur des horizons infinis de lecture en soi, permettant de voyager de monde en monde par les interconnections en nous.

Une pièce musicale de Kitaro – Great Voyage

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 14 septembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Conteur d’histoires   1 comment

J’aime les conteurs d’histoires, pas les menteurs, mais les vrais. Mon bon ami Paul Angèle en est un bon.

Les conteurs utilisent la métaphore pour susciter une réflexion, pour amorcer une démarche. Lire une histoire à un enfant ou à un adulte, c’est éveiller son imagination, susciter une réflexion souvent créatrice.

Le conteur n’est pas la personne qui cherche à convaincre, ni à guider vers un lieu précis. Le conteur met en lumière des mots à travers une histoire permettant de faire émerger un nouveau possible, une nouvelle perspective.

Dans l’histoire d’Aladin, le pouvoir évocateur de la lampe est tout aussi important que la trame de l’histoire. Dans le Petit Prince, la rose éveille en nous un monde d’une autre nature.

Le conteur permet d’indiquer un chemin qui nous permet de voyager, à partir de notre quotidien à notre imaginaire.

C’est par ce type de voyage que nous pouvons découvrir la liberté non plus à partir de la barrière des contraintes, mais à partir d’une vision de circulation et d’émerveillement.

Heureuse la personne qui trouve la voix du conte pour porter ses rêves.

 

Une chanson des soeurs Boulay – De la terre jusqu’au courant

Les paroles sur https://musiquedemers.weebly.com/uploads/8/8/3/7/88379994/de_la_terre_jusquau_courant_-_paroles.pdf

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 21 juillet 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

L’archiviste   Leave a comment

Une pure merveille, bravo aux étudiants, malgré les scènes de désolations que nous pouvons voir, la relève est nettement présente, un bel avenir se dessine.

Eva et son père chassent dans un paysage dévasté. Alors qu’elle s’éloigne de son père, Eva finit par tomber dans une bibliothèque ensevelie où elle y fait une curieuse rencontre …

Publié 14 juillet 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Vivre des perles de vie   2 comments

1493367264

Aujourd’hui, je vous propose un petit exercice personnel. Donc aucun besoin de transmettre votre réponse.

Prenez une grande respiration, fermez les yeux et repassez ce que vous avez fait durant la journée d’hier, d’heure en heure.  Prenez le temps de capter le souvenir de chacune des activités.

Remémorez-vous le temps que vous y avez consacré. Puis, essayer d’identifier les activités qui étaient incontournables, essentielles pour vous?

Y’en a-t-il?

Est-ce surprenant?

Depuis que j’échange avec des personnes sur ce sujet, je ne cesse de m’étonner de l’énergie que nous dépensons comme humain à des activités qui d’une part ne visaient qu’à divertir et d’autre part, à celles imposées par notre rythme de vie.

Tout le monde manque de temps. Tout le monde voudrait pouvoir mieux se développer. Êtes-vous de ces personnes qui lisent, écoutent, méditent ou s’entraînent pour autre chose qu’une forme physique?

Pourtant, les personnes qui sont les plus actives pour leur bien-être et celui des autres trouvent toujours du temps. Elles savent où déguster les perles de temps.

Ce qui me fait rire c’est lorsqu’une personne me dit que l’époque actuelle fait que nous courons à notre mort plus vite qu’avant. On ne perd pas de temps, on n’en sauve pas, il est là, il s’écoule, mais c’est nous qui le perdons ou le sauvons.

Peut-être qu’aujourd’hui vous allez éliminer de votre horaire les activités qui ne sont que des divertissements, des passe-temps, des intermèdes, pour vivre au temps créatif, présent et générateur de perles de vie.

Une chanson de Dave Matthews Band – Everyday

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Ensemble, sous couverture   2 comments

Alexandra Julien Aimer

J’aime regarder sous la couverture ce que tu caches et qui m’est destiné. Il arrive des instants ou notre fusion est totale.

Notre relation m’est précieuse, voire même parfois, tellement unique. Grâce à toi, je découvre ce qu’il y a de beau, et tu me fais voyager hors de moi, hors du temps, au cœur d’une autre dimension.

J’ai beau me rappeler l’histoire que tu m’as racontée, je veux toujours en savoir plus, je veux aller dans les détails, et découvrir ce qui fait de toi l’intrigue que je veux suivre.

Tu me fais ouvrir les yeux

Tu me fais grandir

Nous sommes tous les deux reliés

Tu m’alimentes de tes réflexions comme personne n’a pu le faire jusqu’à maintenant.

 Tu inspires parfois dans mon esprit une musique tellement belle, tellement puissante et pourtant irréelle.

Juste avec le pouvoir de tes mots, tu touches mon cœur.

J’aimerais pouvoir insuffler en toi cette vie

Pour que tu imagines l’expérience humaine,

toi l’âme sœur de papier

qui me fait explorer

d’autres chemins de l’univers de la vie.

Une chanson de Daniel Lavoie interprétée avec Catherine Major – Je ne pensais pas

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Le livre de la vie et de l’amour   Leave a comment

dali1

J’ai reçu et lu beaucoup de livres.  Je suis un voyageur de l’intérieur. J’ai toujours abordé un livre avec une approche d’ouverture, vous savez un peu comme lorsque nous ouvrons une porte pour découvrir un nouvel environnement.  Oui, je pénètre dans ce Nouveau Monde avec mes perceptions, mes goûts, mes préférences et mes préjugés, mais j’ai appris à ne pas trop les laisser prendre toute la place. Ces formes de babillage de l’esprit peuvent nous détourner de la réalité et nous faire manquer un trésor insoupçonné.

Notre attitude devant un nouveau livre peut guider notre attitude au regard de la vie. Tout comme le livre entre nos mains, la vie n’est pas en elle-même ni bonne ni mauvaise, la vie est ce que nous en faisons. De nous dépend l’ouverture ou la fermeture. Nous pouvons jouer à la victime et reprocher à l’auteur, aux traducteurs ou à la trame historique qui s’y déroule, la pauvreté de ce que nous décodons. Les paroles d’amertume que nous prononçons se perdent au fil du temps, mais seulement nous, ultimement, en vivons le ressentiment. La vie, comme un livre, nous permet d’être différemment, et nous en sommes les seuls responsables .

Une chanson interprétée par Peter Gabriel – The book of love

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

%d blogueurs aiment cette page :