Sans attendre   2 comments

Visage eau

J’ai cessé d’attendre, d’attendre vendredi, d’attendre le message, d’attendre que la température change.

Je sais que ma vie n’est pas le roman parfait dont j’aurais aimé lire, je ne suis pas un héros, je ne suis pas le bonheur vécu par l’autre, je suis moi. Le paysage de mes jours se compose de visages d’amitié, de gestes d’entraide, de soutien mutuel, et de la rivière souterraine de mes peurs que j’apprivoise.

Bien que les éboulements du hasard ont déjà perturbé mon chemin, je laisse les mouvements de la nature s’actualiser, je prends des routes ou j’apprivoise les signes de l’avènement de ma vie.

Je suis de cette diversité, dans ce désordre, une personne qui avance vers toi pour créer notre propre histoire.

J’ai cessé d’attendre, j’ai cessé de rêver, je suis de ceux qui ont décidé que même si l’image de notre visage reflétée sur l’eau disparaît au but d’un court instant, l’échange de regards avec l’instant éternel et furtif supplante tous les empereurs de la convoitise.

Une chanson interprétée par Pierre Barouh – Des ronds dans l’eau

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

2 réponses à “Sans attendre

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Quelle ode à la vie et au bonheur! Délicieux mots choisis avec finesse comme toujours! Merci!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :