L’Égypte et les dieux   Leave a comment

cropped-elevation.jpg

Pour Hérodote,  les Égyptiens étaient les plus religieux de tous les hommes.

Pour les égyptiens de l’Antiquité, la religion était très importante, tout s’expliquait à partir d’elle, elle était la raison d’être de chacun.

On explique la présence des dieux par milliers par le fait que chaque province, chaque ville, chaque village avait ses propres dieux, puis certains dieux sont devenus plus célèbres que d’autres.  Par exemple, quand une ville a pris de l’importance dans le pays par exemple, Thèbes, Amon est passé de simple divinité au départ pour prendre une dimension nationale quand les pharaons ont résidé à Thèbes.

Cette religion est difficile à bien concevoir dans toutes ses nuances car elle a été pratiquée pendant plus de 3 000 ans et elle a connu une certaine évolution. Ainsi, un même dieu peut être représenté au fil du temps de plusieurs façons et même des dieux différents peuvent porter les mêmes attributs. D’une certaine façon, on peut concevoir que chaque dieu fait référence à un lieu précis et une époque déterminée.

Ainsi, les différentes communautés égyptiennes attendent des dieux une aide dans leurs activités, ils leur apportent des hommages en remerciement de leurs bienfaits ou pour se concilier leur malveillance.

Autre fait qui retiens notre attention, la religion égyptienne de l’époque Antique accorde une grande importance aux animaux : le chat, l’ibis, le bélier, le cobra, la vache, le taureau, le vautour, le crocodile, … Le dieu et non, l’animal est honoré à travers le symbole, la puissance qu’il est censé incarner. Bien qu’au départ, les dieux étaient représentés sous une forme animale, vers 3100 av JC, ils se sont aussi figurés sous forme humaine. Vers 2700 av JC, ils ont été représentés sous un mélange humain-animal (un corps d’homme et une tête d’animal par exemple).

Ainsi, l’évolution fait en sorte qu’un même dieu peut être représenté de façon différente.  Par exemple, Hathor est apparu sous la forme d’une vache, sous la forme d’une femme avec une tête de vache puis d’une femme.  De même, Amon a été représenté sous la forme d’un bélier, d’un homme à tête de bélier et sous la forme d’un homme.

Les dieux possèdent des attributs spécifiques qui peuvent aider à leur identification, ils tiennent également dans les mains les signes de leur pouvoir  par exemple un sceptre ouas ou une croix de vie ankh.

Comme les humains, les dieux ont une âme, ils ne sont pas parfaits, ils se marient, ils ont des enfants et ils meurent même, ils se querellent, ils se font la guerre, mais comme ils ont droit à la résurrection, ils ne meurent jamais définitivement.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman et interprétée par Zaz – Si

Publié 4 décembre 2016 par dandanjean dans conte, Voyages

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :