Le premier pas   1 comment

Inde Varanasi promenade

Le premier pas pour apprendre à apprécier le dharma à sa juste valeur consiste à reconnaître et à accepter pleinement que le samsara est une maladie incurable dont nous souffrons tous.

*

Si le bien-être est votre souci principal, vous feriez bien mieux de vous faire faire un massage intégral ou d’écouter de la musique enlevée et revitalisante. Cela vous fera beaucoup plus de bien qu’un enseignement bouddhiste qui n’est pas fait pour vous réconforter.

*

Le chemin lui-même doit éventuellement être abandonné, tout comme vous abandonner un bateau lorsque vous atteignez l’autre rive. Vous devez descendre une fois que vous vous êtes arrivé. Au point de réalisation total, vous devez abandonner le bouddhisme. Le cheminement spirituel est une solution temporaire, un placebo pour être utilisé jusqu’à ce que le vide soit compris.

Dans Pas pour le bonheur de Khyentse Norbu

Une pièce musicale de Kitaro – Silk road

Publié 15 mai 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Une réponse à “Le premier pas

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. pour ma part, je ne cherche pas l’illumination, le nirvana, j’accepte la souffrance qui me permet d’apprendre et de me modifier. l’important est d’éviter les ruminations stériles, mais accueillir l’épreuve en tant que telle.

    Aimé par 1 personne

    lacapacitedemerveillement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :