Je suis   Leave a comment

Par le corps de la terre

Cela n’a rien à voir avec l’effort. Simplement détournez-vous, regardez entre les pensées plutôt que les pensées.

Quand il vous arrive de marcher dans la foule, vous ne vous battez pas avec chaque homme que vous rencontrez, vous trouvez juste votre chemin au travers. Quand vous combattez, vous invitez le combat. Mais quand vous ne résistez pas, vous ne rencontrez pas de résistance.

Quand vous refusez de jouer le jeu, vous en êtes sorti.

*

Au lieu de chercher ce que vous n’avez pas, trouvez ce que vous n’avez jamais perdu.

*

La rivière de la vie coule entre les rives de la souffrance et du plaisir. Il n’y a de problème que si le mental refuse de couler avec la vie et reste cloué aux rives. Ce que j’entends par couler avec la vie, c’est l’acceptation, laissé venir ce qui vient et laisser aller ce qui va. Ne désirez pas, n’ayez pas peur, observez le présent tel qu’il est et quand il arrive, car vous n’êtes pas ce qui arrive, mais celui à qui il arrive. Et au fond, vous n’êtes même pas l’observateur. Vous êtes la potentialité ultime dont la conscience qui embrasse tout est la manifestation et l’expression.

*

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

*

La vérité est vous-même. Cessez de vous en éloigner en lui courant après.

Nisargadatta Maharaj dans Je suis

Une pièce musicale de Anoushka Shankar – Dancing in Madness

Publié 28 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :