L’ombre et la peur   Leave a comment

ImAGE enlacés

Est-ce que tu connais l’histoire de ce jeune homme qui voyait toujours le soleil?

Il me raconta un jour qu’il avait appris à développer une relation très spéciale avec le soleil. Il savait dorénavant que le soleil serait toujours là pour lui.

Il me raconta le jour ou il prit conscience de son pouvoir. Il faisait chaud et beau, la journée était splendide et il était en train d’explorer les bois loin de chez lui. Il n’avait aucune crainte, car son père lui avait dit que ce serait une belle journée.

Au milieu de la journée, les nuages ont commencé à apparaître, cachant par moments le soleil.  Puis, le ciel s’est obscurci et le vent devint plus froid. Il s’arrêta sous un arbre, ne sachant plus quoi faire. Il se savait à la merci des éléments de la nature.

Son cœur devint triste, car il lui venait des pensées suggérant que le soleil l’avait abandonné.

Soudain, il vit un être irréel marcher en sa direction. Comme il semblait triste et tourmenté, cet être lui demanda : on dirait que tu as perdu ta route?

Non, dit-il, j’ai perdu le soleil, il est parti et maintenant j’ai froid.

Crois-moi, lui dit cet être irréel, le soleil est comme ton ombre. Chaque fois que ton ombre disparait, cela ne veut pas dire que tu disparais. Il ne t’abandonne jamais. Il est juste parfois invisible.

Si nous pouvions monter sur le dos d’un oiseau, et voler haut dans le ciel, nous verrions l’ombre sous un nuage. J’ai déjà vu ce phénomène lorsque j’étais en haut d’une montagne.

Alors, dit-il, je peux croire en lui? Il va revenir?

L’être irréel lui répondit : il est toujours là, il brille au-dessus des nuages, et la nuit, il brille sur une autre contrée avant de revenir de sa course le matin.

Ne fais pas cette tête, c’est normal de se sentir parfois abandonné, mais tu dois juste apprendre à faire confiance. Quand tu ne vois plus le soleil, c’est que l’ombre prend toute la place. Ne laisse pas ton cœur sous la couche des nuages, élève-toi, apprends à voir ce qui n’est pas apparent et ait confiance. La lumière et la chaleur finissent toujours par revenir.

Tu es rassurant dit-il.  Quel est ton nom?

Je suis Peur, l’errant.

Une chanson de Simon and Garfunkel-Bridge Over Trouble Water

Les paroles de https://www.lacoccinelle.net/243836-simon-garfunkel-bridge-over-troubled-water.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 12 novembre 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :