Heureusement imparfait

visage_souriant_a_lenvers_sticker_rond-rd7c897a72a2f4652b7b8d1aa4610d1f0_v9waf_8byvr_512

Un jour, on se rend compte que cela n’a pas vraiment de sens de dire que nous grandissons mal ou que nous vieillissons mal. Pour dire cela, il faut se comparer à un idéal.

En même temps, nous nous rendons compte qu’il en a fallu du temps pour accepter notre imperfection.

Les expériences du passé, les souvenirs et les grandes étapes de notre vie sont ce qu’ils sont, et notre jugement en terme positif ou négatif ne saurait en changer une ligne.

La vie coule avec ses événements, ses duretés et ses passions. Le cycle de notre propre nature laisse tomber les feuilles mortes de notre histoire et prépare le terrain pour l’émergence de nouvelles.

Il n’y a pas de vie sacrifiée sans rébellion.  Pour vivre l’accalmie, il y a ce que nous faisons de la vie, par-delà le jugement de la perfection ou des attentes non répondues.

En acceptant le concept de la perfection, nous acceptons du coup la notion de normalité, de standard, et d’exclusion.

J’aime bien l’idée d’être singulier, différent et en évolution créative avec un soupçon de propension à aimer la joie, la tendresse, la gaieté et l’imprévisible.

Une chanson de Daniel bélanger – Imparfait

Les paroles dans la vidéo

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s