L’univers est un rêve

ImAGE univrs

Quel est le sens de la vie si le monde est un songe ?

En d’autres termes, les multiples péripéties de nos rêves ont-elles un sens pour les individus qui les habitent ?

Imaginons le personnage d’un de nos rêves qui s’interrogerait gravement, avec profondeur, sérieux, sur la destinée humaine et se poserait les questions essentielles que se posent les hommes depuis quelques milliers d’années. Une sorte d’Hamlet plein de dignité qui se demanderait d’où je viens, où je vais, quel est le sens de ma vie.

Pour un être éveillé, la situation semblerait plutôt comique.

S’il avait la possibilité de s’introduire dans le rêve, que lui dirait-il ?

Il pourrait peut-être lui répondre comme les vieux brahmanes : « Ton problème est mal posé. Tu es juste la brève imagination d’un rêveur. Ton existence va s’effacer avec la disparition du rêve et seul demeurera le rêveur que tu ignores. »

Ou alors, selon un vieil usage oriental, peut-être lui répondra-t-il par le silence. Car c’est par le silence que l’on répond à une question mal posée.

Ainsi, si l’univers est un rêve, le sens de la vie est peut-être le silence…

Érik Sablé dans L’univers est un rêve

Une pièce musicale de Strauss – Also Sprach Zarathustra, Op. 30

2 réflexions au sujet de « L’univers est un rêve »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s