Vers la nature humaine

J’ai compris au fil du temps que j’ai besoin de me nourrir de rencontres. Je suis une espèce de nomade qui découvre de nouveaux passages secrets au fil des rencontres me permettant de faire reculer les zones inconnues de notre nature humaine. Nous sommes tous complémentaires à ces moments précis, malgré le fait que nous parcourons chacun notre voie.

Les rencontres nous rappellent le lien important entre le corps et l’esprit, à apprendre à décoder autant ce que nous pensons que ce que nous ressentons. Il y a bien plus à percevoir que ce que notre esprit est capable de décoder.

Nous sommes plus qu’une personne de passage dans la vie. Nous portons en nous cette nature humaine qui nous transcende et se compose de dimensions fascinantes, ou la compassion, l’amour, le courage, la résilience, la spiritualité, la science, ou la solidarité se présentent sous des visages différents et souvent inattendus.

 Parfois, il suffit de vouloir nous mettre simplement en mouvement pour nous trouver qu’à seulement un pas de se reconnaître sous un tout nouveau jour.

Aller à la rencontre c’est se réapproprier le risque, c’est apprendre à se faire confiance, à laisser nos capacités s’exprimer et accepter l’autre comme faisant partie de notre appartenance à la nature humaine sous toutes ses dimensions. Au lieu de craindre l’étranger, nous parlons et découvrons l’aventure de soi-même. Ainsi, nous nous réapproprions cette confiance en nos capacités intérieures à s’adapter et à trouver des solutions.

Puis, un jour, on se surprend à penser que la vie est si précieuse qu’il n’y a pas de raison de se priver de la côtoyer sous ses différentes dimensions pour mieux en comprendre sa richesse.

Une chanson de Gilles Vigneault interprétée par Louis-Jean Cormier – Pendant que

Les paroles sur https://laboiteauxparoles.com/titre/83105/pendant-que

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2021 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

2 réflexions au sujet de « Vers la nature humaine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s