Souffrir de ne pas vivre

Le lendemain de grands événements, nous entretenons souvent une partie de la souffrance vécue. Une grande partie de la souffrance humaine est inutile. Nous nous l’affligeons chacun à notre façon.

Un match vient de se terminer et l’autre équipe a gagné. Nous en voulons au monde sous prétexte que nous étions de l’autre côté. Une élection vient de se terminer, les résultats viennent de tomber et déjà nous jugeons les nouveaux élus, et l’apposition d’étiquettes va bon train. Un collègue vient d’avoir une promotion, nous ne sommes pas d’accord et nous entretenons de l’aversion.

À nous regarder, on se comporte comme si nous avions été dépossédés de quelque chose. Nous nous approprions ce qui ne peut pas être sous notre contrôle et nous en rajoutons. Il arrive que nous créions et entretenions une souffrance humaine par nos comportements de résistance et de non-acceptation de ce qui est.

Paradoxalement, on passe plus rapidement à travers les catastrophes que la vie nous amène. Il en faut plus de temps pour cesser de s’infliger des petites doses de souffrance.

L’enjeu c’est de réaliser que nous avons le pouvoir de ne pas laisser nos peurs et nos jugements s’emparer de nos vies, puis accaparer notre attention afin d’entretenir une illusion que nous avons un pouvoir sur les événements qui nous dépassent.

Elle est imprévisible en bien des points, elle est en perpétuel changement et du fait même souvent en rupture avec le passé. Il n’y a rien de permanent, surtout pas nos attentes et nos repères. On cesse de s’infliger des souffrances à soi et aux autres en acceptant ce qui ne dépend pas de nous, et en cultivant une gratitude envers ce que la nouveauté peut nous enseigner.

Une chanson de Harmonium interprétée par Bruno Pelletier – Aujourd’hui je dis bonjour à la vie

Les paroles sur https://www.paroledechanson.net/harmonium/aujourd-hui-je-dis-bonjour-a-la-vie

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s