Le voyageur

C’est le fait cellulaire, c’est le seul fait réel.

La réalité des cellules, c’est la vie immortelle.

Peut-être même la biologie moderne ne serait-elle pas en désaccord avec nous?

Il n’y a rien qui soit la mort dans la substance des cellules.

La mutation de la mort est dans la joie d’une petite cellule, pure.

Satprem. MÈRE ou La MUTATION de la MORT. Chapitre V – LE VOYAGEUR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s