Archives du tag ‘Confucius

Le vieux pêcheur et Confucius   Leave a comment

Il s’agit de l’histoire du vieux pêcheur qui explique à Confucius-en devenant un peu son maître- la sagesse de la vie. Extrait de « Joie suprême » de Tchouang-Tseu, pp.99 à 105 (avec quelques coupures dans le texte).

Publié 12 novembre 2017 par dandanjean dans Contes, Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Le bonheur selon Confucius, Yu Dan   Leave a comment

ImAGE Paix verte

Il était une fois trois petits mulots qui s’affairaient dans les champs en prévision de l’hiver. Le premier cherchait frénétiquement des provisions et transportait toutes sortes de graines dans son trou. Le deuxième battait la campagne en quête de tout ce qui pourrait lui permettre de se protéger du froid, et il remplissait son terrier de paille, de foin et de duvet. Et le troisième mulot? Lui, se promenait de-ci de-là en regardant le ciel, goûtant au spectacle de la nature, quand il ne s’allongeait pas pour se reposer un moment.

Ses deux laborieux compagnons le houspillaient en partant au travail et lui disaient: » Quel paresseux tu fais! Si tu ne prépares pas l’hiver, comment te débrouilleras-tu lorsque la bise sera venue? »

Mais le troisième mulot n’essayait même pas de se justifier.

Quand l’hiver arriva,les trois mulots s’abritèrent dans leur tanière encombrée de provisions. Ils ne manquaient ni de vivres ni de literie douillette, mais ils n’avaient rien à faire de toute la journée. Peu à peu l’ennui s’installa, et ils ne savaient pas comment passer le temps .

Alors le troisième mulot commença à raconter des histoires à ses deux compagnons: il leur parla de l’enfant qu’il avait vu au bord du champ  un après-midi d’automne, d’un homme qu’il avait observé près de la mare un matin d’été. Il  leur rapporta des conversations qu’il avait eues avec d’autres mulots du champ voisin: il leur chanta la chanson d’un oiseau qu’il avait entendue au printemps….

C’est à ce moment là seulement que les deux mulots travailleurs comprirent que pendant toute la belle saison leur compagnon avait recueilli des rayons de soleil pour les aider à passer agréablement l’hiver.

…si certaines activités semblent n’avoir aucune utilité pratique, elles peuvent apporter la paix et l’harmonie à l’âme.

Une chanson Eric Aron – Dao (China)

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – (Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci: dandanjean.wordpress.com)

Tout est possible   Leave a comment

confucius

Lorsque nous sommes conscient que le battement de notre coeur bat la mesure de notre volonté, alors avec de la patience, tout est possible.

https://www.youtube.com/watch?v=AJeXe-BhNk8

Publié 17 avril 2015 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :