Archives du tag ‘mouvement

Mon ancien maître: Vent   Leave a comment

ImAGE reconnaissance

J’ai plaisir à revisiter mes maîtres anciens qui à chaque fois, me font découvrir des enseignements merveilleux.

Par exemple, le maître Vent, qui m’a appris à devenir à être un passeur. Il m’a appris à être ce qui relie en accompagnant et en facilitant le passage de mes semblables.

Vent m’a appris l’importance du mouvement dans un monde qui érige des murs. Apprendre à devenir le souffle de vie qui anime toutes les formes de vie, apprendre à devenir invisible et par une énergie subtile, agir sur la matière qui nous entoure.

Il nous est possible d’être, par nos différentes manifestations, calmant ou dérangeant pour notre environnement.  Nous pouvons apporter de la chaleur ou jeter un froid.  Nous pouvons porter la lumière ou une grande part d’obscurité. Et pourtant, tout ce qu’induiront sur les autres nos différentes manifestations sera transmis de façon invisible. Pas de feu apparent, pas de glace, pas de système mécanique pour faire bouger. Rien que l’action de notre énergie.

Vent m’a aussi fait comprendre que nous pouvons non seulement agir sur les corps qui nous entourent, nous pouvons aussi devenir l’influx sur une représentation du monde. Le souffle de la pensée peut changer les comportements humains et l’organisation de la société.  Ce qui est intangible nourrit le tangible. Ce qui est tangible permet à l’intangible d’éliminer. Ainsi nait toute forme de courant, de la brise à la tornade.

Là ou certains peuvent percevoir de l’agitation, de l’instabilité, et de l’inconstance, Vent met en lumière que celui qui sait que tout est changement, qu’il soit un passeur de vie devient avant tout un régulateur des équilibres de notre humanité.  Chaque contribution permet d’activer l’énergie qui nous inter relie.

Mes maîtres anciens, Montagne, Rivière, Chemin, Arbre et Soleil pour ne nommer que ceux-ci sont riches d’enseignement. Je vous invite tout comme moi à les revisiter de temps en temps.

Une chanson de Noir désir interprétée par Salomé Leclerc – Le Vent nous portera

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/paroles-officielles/736205.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 10 août 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Composer avec ses capacités   2 comments

Se relever à chaque chute

Lorsque la douleur devient plus importante que le but, alors nous nous arrêtons et notre vision s’envole. C’est souvent ce qui freine la progression du grimpeur, les études d’un étudiant, la course du coureur ou la démarche d’un pacifiste.

Apprendre à composer avec ses moyens limités, mobiliser ses ressources au bon moment, savoir prendre la pause avant que la douleur se pose irrémédiablement peut faire la différence. Par-delà la technique, il y a cette capacité à vivre l’expérience.

Cette approche empreinte d’attention, cette conscience de ses réelles capacités, cet équilibre entre vouloir et pouvoir sont des atouts précieux à cultiver.

L’entraînement de l’esprit requiert exactement cette approche. Éviter les tensions, les rigidités qui finissent par faire des spasmes et blesser.

L’art d’utiliser son potentiel réside dans la patience et la sagesse d’enclencher tout changement que lorsque les deux conditions essentielles sont réunies. D’une part, la prise de conscience que le mouvement est devenu une nécessité et d’autre part, la conviction que le soutien nécessaire ou les ressources seront présente pour appuyer l’atteinte du nouvel état.

Et si une douleur insupportable apparaît, ne laisse jamais celle-ci prendre toute la place, demande de l’aide. Ce n’est pas un aveu de faiblesse, mais un geste de réappropriation de ton pouvoir.

 

Une chanson de Change by Tracy Chapman

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/274880.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 20 juin 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Quand tu seras prêt   Leave a comment

grandi ose

« Tous les jours le disciple posait la même question : « Comment vais-je trouver l’éveil ? »

Et tous les jours, il obtenait du maître la même réponse : « En le souhaitant. »

– Mais je le souhaite de tout mon cœur, alors pourquoi ne l’ai-je pas trouvé ?

Un jour, le maître se baignait dans la rivière avec ce disciple. Il lui enfonça la tête sous l’eau et maintint ainsi un moment le pauvre homme qui se débattait désespérément.

Le lendemain, c’est le maître qui entama la conversation :

– Pourquoi t’es-tu tellement débattu quand je te tenais la tête sous l’eau ?

– Parce que j’avais besoin d’air !

– Quand tu auras besoin de l’éveil autant que tu avais besoin d’air, tu le trouveras ».

Cité par Anthony De mello

 

Une chanson de Sting et Ibrahim Maalouf – Inshallah

Publié 15 décembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

L’art de créer plus grand que soi   Leave a comment

image-baiser

 

Je n’ai jamais attendu une chanson à naître. Je laissais une énergie, puis je composais la chanson à naître à partir de ce que je suis, de ce que je ressens et de ce que j’étais prêt à donner.

Tout comme l’amour, la chanson demande une disponibilité et une créativité liée à l’instant. Pour entretenir sa muse, il ne faut pas rechercher le beau où l’attrayant. L’inspiration nous conduit à ce qui nous touche, ce qui relève d’un autre registre.

Pour composer, il faut plus qu’instaurer un environnement, des acquis. C’est un travail qui demande une maîtrise technique et une capacité travail qui rencontre possible d’organiser des notes, des sons, des silences, des intonations et des mots afin de créer imprévue en œuvre. Le talent, c’est le travail et la passion réunis.

Toute grande mélodie implique une union nouvelle des improbables, une reconnaissance de ce qui était mu à naître.

La chanson tout comme l’amour n’a rien à voir avec la fidélité, qui est un bon mécanisme de contrôle, mais bien avec le fait d’être vie, de l’exprimer, de la partager comme un présent.

La grande mélodie provient de ce talent permettant de créer plus grand que soi.

Une chanson d’Adele – Loves song

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 30 juillet 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

De tout au rien et de rien au tout   Leave a comment

respiration conscience

Nous naissons et le sentiment de la reconstruction de la vie s’installe. L’enfant devra apprendre à marcher, apprendre à parler, à se nourrir d’expériences et de connaissances pour se réaliser.

Adulte, l’enfant est toujours en nous, mais vide de notre présent. Nous savons marcher, écouter, apprendre, parler, et malgré cela, nous avons parfois le sentiment de la reconstruction de soi à faire, comme si ce tout acquis comprenait des espaces de rien qui nous jettent un vertige.

Quand cela s’installe, je tente de me reconnecter avec le souvenir de mes expériences des grands vents au bord de la mer. Quelque chose déferle sur moi avec une telle intensité, si plein d’invisible qui heurte mon corps. Pourtant le vent qui me heurte semble avoir une présence réelle, et lorsque je regarde l’horizon et autour de moi, rien n’est apparent.

Le rien devient est porté par l’expiration sous forme de vents donc plein d’énergie. Et parfois c’est la matière qui se vide de son essence et de sa forme devenant rien, vide, comme une inspiration.

Vue dans cette perspective, le vent n’existe pas sans le concours de l’énergie invisible, et la matière de l’énergie rendue visible.

Un mouvement de tout au rien et de rien au tout, comme une inspiration puis une expiration. Que des manifestations d’un souffle qui passe par delà le corps de la terre. Interdépendant, unique et d’une manifestation de mouvements infinis sous ses différentes formes.

Le sentiment de rien parfois ressenti, accepté, assumé, avec attention, porte en lui-même son propre mouvement vers la lumière et sa source d’appropriation de l’expérience.  Il s’agit parfois de juste lâcher-prise.

Deux chansons de Pink Floyd – Breathe puis Time

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 31 mars 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

La lettre de l’acceptation   4 comments

image-pouvoir-des-mots

Bonjour,

Je me nomme Daniel.

Je t’écris pour te rejoindre, te toucher et m’inspirer de ce chant de Jacques Brel, « je t’inventerai des mots insensés que tu comprendras… »

Je t’écris pour t’accueillir dans ma vie, dans un espace qui s’offre à nous.

Je t’écris, car j’ai décidé de créer l’avènement d’un espace plus humain, ou la joie n’est pas suspecte, ou le respect ne vise pas à bien paraître, mais à bien être.

Je t’écris, car je veux être fidèle à la vie. Pas en mode représentation, mais mode véritables êtres vivants chez qui la vie peut se percevoir, et se manifeste par l’accueil de l’autre, par l’étreinte, le toucher, tant du corps que tu cœur.

Je t’écris pour te manifester que je suis en même temps attentif à contribuer à développer tes qualités et tes dons.

Je t’écris comme un être partageant en toute simplicité la compassion et la paix.

Je t’écris pour illustrer qu’il y a une grande variété de gestes à poser pour apposer un discours alternatif aux actes de haine.

Je t’écris pour ajouter aux différentes initiatives en cours permettant de tisser les liens soutenant le devenir des personnes humaines libres et non violentes, elles-mêmes sources de gestes tangibles d’amour solide et vrai.

Je t’écris pour t’accueillir dans ta singularité, dans notre diversité, dans notre richesse collective par nos différences et te dire que le mouvement est irréversible, malgré ce que les violents en disent.

Une chanson de Dave Matthews – Everyday

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Publié 2 mars 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Celui qui dit vagues!   Leave a comment

vagues

Tu es l’une des vagues, et toutes les vagues sont en mouvement comme toi et passantes. Le mouvement nous pousse vers l’horizon, et nous nous disons que cela est le sens, et le mouvement nous pousse vers ce sens, vers ce point où nous espérons toucher l’infini.

Et durant tout le déplacement de cette masse de vagues, nous vivons des tourbillons frénétiques, puis des courants chaleureux, des soulèvements et des accalmies. Certaines vagues disparaissent, d’autres apparaissent.

Parfois, nous sommes attirés contre une autre vague et nous sommes fascinés par son mouvement, par sa fluidité, sa lumière, ses couleurs, et nous sommes heureux de partager le mouvement ensemble.

Il peut arriver que cette fusion et les expériences antérieures de même nature nous permettent de reconnaître en l’autre le grand océan qui nous habite et que nous composons. Difficile alors, de savoir qui est soi ou l’autre, et d’ailleurs c’est inutile, à quoi bon regarder une goutte quand on peut voir le mouvement d’ensemble du grand océan.

Alors, il est clair que chaque vague est merveilleusement à sa place et interdépendante. Et avec cette prise de conscience, la quête d’un horizon accessible n’a plus de sens, car, par le corps de la mer, le chant des vagues compose la vie … Alors pour celui qui ne voit et ne dit vagues, l’océan n’est qu’un réceptacle de vagues. Les autres, sans divaguer, y voit la beauté infini de la vie.

Une pièce musicale de John Butler – Ocean

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 22 janvier 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :