Et si de l’amour on ne savait rien ?   Leave a comment

Un propos de Fabrice Midal sur le thème Et si de l’amour on ne savait rien ? Ce propos a fait l’objet d’un livre qui vaut le détour.

Il aborde notamment que le sens du mot philosophie, cet amour de la sagesse, le mot sagesse ne peut pas être détaché de du mot amour.

 Et pourtant, dans bon nombre de propos philosophique, la quête du savoir et de l’intellect l’emporte.

Un livre pertinent, plein de richesse et d’espoir dans un monde en évolution.

Publié 19 juillet 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :