Le cœur en partage

cropped-mains-monde2.jpg

Il marchait dans la vieille partie de la ville d’un pas serein. La nuit faisait son œuvre et tour à tour des lumières s’éteignaient aux fenêtres.

Il sentait le secret qui l’entourait, il sentait qu’il était dans un lieu où l’apparence ne dévoile en rien la vraie nature des choses.

Il avait plaisir à penser que derrière chacune de ces fenêtres qui sombraient tour à tour dans la noirceur, un secret restait tapi dans l’ombre. On pouvait connaître le nom de la ou des personnes qui habitent chacune des maisons, connaître leurs occupations, mais pas ce que leurs cœurs emportent.

Il lui semblait entendre le battement régulier de ces centaines de cœur et il prenait conscience qu’aucune distance n’a d’importance face au secret, car même le cœur le plus proche ne pouvaient y accéder sans permission.

Les cœurs sont ainsi faits, sans la parole, ils sont les uns pour les autres un mystère impénétrable.

C’est pourquoi il mesurait toute la richesse du partage d’un cœur qui se révèle vraiment.

Il entra au 25 rue Couillard rejoindre des amis au Chez Temporel.

Une chanson de Jacques Brel – Les coeurs tendres

Les paroles sur https://genius.com/Jacques-brel-les-curs-tendres-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s