Briller de sa propre lumière

Krishnamurti

Être conscient du monde, de la Terre, dans sa totalité, c’est n’avoir pas un sens de nationalité, n’avoir ni traditions, ni divinités, ni églises ; c’est ne pas diviser la Terre, ne pas fragmenter la planète en cartes colorées.

*

Nous voulons que l’on nous dise quoi faire, comment nous comporter, quoi penser, comment agir en certaines circonstances. La recherche d’une autorité est constante.

*

… commencer à se libérer de l’autorité et découvrir en fait qu’il n’existe rien de permanent, aucune sécurité intérieure. C’est donc découvrir qu’en tout temps, l’esprit doit être dans un état d’incertitude.

*

Un esprit réellement dans l’incertitude n’a pas de peur en lui…

*

Tout ce que nous sommes est le résultat de notre conditionnement.

*

… on ne doit pas laisser passer une seule pensée sans prendre connaissance de son contenu, de son origine, de son mobile.

*

Le portrait d’une personne sur le mur ou son image dans votre esprit, ce n’est pas l’amour, ce n’est que mémoire.

Jiddu Krishnamurti dans Briller de sa propre lumière

Une pièce musciale de Harmonium – Lumières de vie

Les paroles sur https://genius.com/Harmonium-lumieres-de-vie-lyrics

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s