Voyage L’éternel retour   1 comment

 

Des hommes pareils

Au dernier souffle de sa vie, il sentit s’évaporer, quitter cette enveloppe charnel et ne plus être, singulièrement…

Il n’y avait plus de limite, plus de distinctions qui tiennent.

Il eut conscience d’un échange en soi. L’unité a besoin de l’épanouissement de chaque entité. Il comprenait maintenant le processus de la vie, de la réincarnation et de cet éternel retour. Sa prochaine vie ne devait pas être la reproduction de la vie comme les autres, une copie des idées, des comportements, ou de l’identité de quelqu’un d’autre ou d’un groupe. Il devait être sa propre nature, de sa contribution personnelle et unique pour l’unité.

Il se sentit alors aspiré vers la matière, et l’espace d’un instant il a senti qu’il pouvait vraiment être, puis tous ses souvenirs disparurent…

Au premier souffle de sa vie, il sentit l’air entrer, s’habiter d’une enveloppe charnelle et être, singulièrement…

Une chanson interprétée par Sylvain Cossette – Si Dieu existe

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 7 septembre 2016 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Une réponse à “Voyage L’éternel retour

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Pingback: Voyage L’éternel retour — Dandanjean | Lunarcitos en la piel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :