L’organisation physique

Les randonnées dans la nature nous permettent de prendre conscience de l’influence que l’environnement peut avoir sur notre façon de percevoir les relations avec les autres et notre niveau de confort.

Par exemple, lorsqu’un groupe de personnes pénètre dans une caverne, les rapports entre eux sont différents au regard notamment de la proximité par rapport au même groupe au centre d’un immense champ. On peut affirmer que la nature et la structure de notre environnement influencent, et peut dans bien des situations déterminer le type de relations ou d’interactions que nous allons adopter.

Lorsque j’enseigne, j’ai pu constater que si les auditeurs sont répartis dans une salle où toutes les tables et les chaises sont disposées de façon à me faire face comme si j’étais sur une scène, les interactions sont avant tout bidirectionnelles entraînant des comportements centralisateurs, de replis ou de soumissions.

Toutefois, en disposant la salle de réunion ou la classe afin de créer un cercle, par exemple en disposant les tables et les chaises de manière où chaque interlocuteur peut bien percevoir l’ensemble des autres participants et facilement interagir avec chacun d’entre eux, cela induit des interactions plus fluides, facilite la prise en compte des différentes positions et favorise la participation, car tout le monde se voit et tous peuvent s’interpeller.

Les Premières Nations au Québec ont développé traditionnellement cette sensibilité à sentir l’effet de l’environnement et l’importance de tenir compte du cercle.

Un gestionnaire qui veut susciter une mobilisation constructive doit porter une attention particulière à l’organisation du travail notamment à l’architecture du lieu où se déroule celui-ci. Il doit aussi tenir compte du langage non verbal, les positions des personnes, leurs regards et leurs affiliations.

Pour mieux vivre ensemble, et mieux travailler ensemble, il est primordial de se préoccuper de la nature de l’appartenance et de l’engagement actif au sein de l’espace collectif. C’est l’un des effets du cercle.

Une chanson de Joni Mitchell – The Circle Game

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/1293767-joni-mitchell-the-circle-game.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s