Quand la compassion apparaît   Leave a comment

La compassion apparaît en nous par les racines de notre vécu

Elle s’élève de la terre et des pierres pour rejoindre la sève

Et lentement par le travail du temps, elle nous fortifie et s’élève

Au début le long du tronc puis, de branche en branche

Afin de s’immiscer lentement dans le mouvement de nos gestes

Puis, vient un jour où nous pouvons l’exprimer par une feuille

Puis les mots se bousculent et requièrent d’autres feuilles au vent

Pour porter le chant d’ouverture qu’elle porte en elle, en nous

Et puis, un jour, les ramifications de notre corps tendues vers le ciel

Voient apparaître les fruits de la bonté, que nous avons laissée germer

Et sans s’en rendre compte, ils se multiplient chargeant nos branches

Tellement qu’en donner ou en laisser cueillir est sans gain ou sans perte

Qu’une expression simple et humble du partage généreux du cycle de la vie

La compassion ne nous amène pas à laisser le meilleur de soi-même,

Elle est ce catalyseur de notre sève d’amour qui sommeillait en nous

Et dont les ressacs du cœur nous permettent d’en rejoindre son océan.

 

Une chanson de Sudha – Kuan Yin, the bodhisatva of compassion

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié 14 décembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :